Prts verts : un coup de pouce 1,2 milliard pour les lus locaux


73
17 shares, 73 points

Le Télégramme

Verdir une cour d’école, changer les ampoules d’un lampadaire… Lors des cinq prochaines années, les élus locaux pourront demander des prêts « verts » pour mener à bien les projets relevant de la sobriété ou de l’adaptation au changement climatique. Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a présenté ce nouveau dispositif dans les colonnes du Journal du dimanche. Il a aussi précisé la somme allouée : 1,2 milliard d’euros.

200 millions d’euros, hors prêt, seront réservés à l’ingénierie, afin de répondre aux besoins d’expertise des communes. « Si je suis maire et que je veux planter des arbres, j’ai besoin de savoir où les planter, quelle essence choisir. Toutes les villes n’ont pas les moyens de répondre à ces questions », illustre Christophe Béchu.

« L’amont et l’aval du fond vert »

Avec ces prêts verts, le ministre entend avant tout mettre de l’huile dans les rouages : « La possibilité d’emprunter à moindre coût, c’est l’amont et l’aval du fonds vert (l’enveloppe de deux milliards d’euros annoncée en août par la Première ministre, Élisabeth Borne, NDLR). »

Le ministre de la Transition écologique annonce par ailleurs le lancement d’un site internet baptisé La France des solutions. Les élus y trouveront des réponses à leurs questi…

Advertisements

Like it? Share with your friends!

73
17 shares, 73 points

What's Your Reaction?

hate hate
11
hate
confused confused
5
confused
fail fail
16
fail
fun fun
15
fun
geeky geeky
13
geeky
love love
8
love
lol lol
10
lol
omg omg
5
omg
win win
16
win