Cyclo-cross. Coupe de France Camors : Steve Chainel, papa coureur


76
17 shares, 76 points

Le Télégramme

4e manche de la Coupe de France à Camors

À peine 9 h 30, ce dimanche au bourg de Camors. L’épreuve élites hommes n’est programmée que dans une demi-douzaine d’heures mais Steve Chainel est déjà sur le pont. Déjà à bloc, comme un gamin. Le sien (Caliste, 14 ans) s’aligne au départ de l’épreuve U17, celle des cadets, et celui qui reste le porte-drapeau de la discipline dans l’Hexagone ne manquerait ça pour rien au monde. Et tant pis pour la course de l’après-midi, sa course. « Je veux vivre l’instant présent. Je vais peut-être laisser deux cartouches en l’encourageant mais j’en aurais laissée cinq avec la frustration de ne pas être allé le voir », sourit-il en observant le fiston (son portrait craché) monter le coeur sur home-trainer.

À lire sur le sujet

Camors : Kuypers et Morichon remettent ça

Avec les chaussures de son père

Caliste Chainel, cadet 1re année au Sorius Club Cycliste (basé à Saint-Etienne-lès-Remiremont, dans les Vosges), est sacrément verni en terre bretonne : il bénéficie des infrastructures et du staff du CrossTeam Legendre (de papa) pour effectuer son échauffement. « Je lui ai donné deux beaux vélos mais je n’ai pas non plus envie de trop le gâter. Je suis issu d’une famille pauvre », explique l’ancien champion de France. « Là, il a récupéré mes vieux vêtements, il va courir avec mes vieilles chaussures », énumère-t-il avant de raconter le début de l’histoire. « Un jour, alors qu’il faisait du VTT, il m’a dit qu’il aimerait bien avoir un vrai vélo de cyclo-cross. Je l’ai prévenu : « si je t’en file un, ce n’est pas pour faire des sauts dans le jardin ». Depuis, il joue au foot (latéral gauche à l’AS Saint-Nabord) et fait du cross. Le week-end dernier, il a joué 90 minutes le samedi et couru le dimanche ».

Dans la spécialité de la maison Chainel, le petit se débrouille plutôt bien (quatre deuxième places au niveau régional). « Je lui ai dit que j’avais obtenu un meilleur résultat que lui lors de ma première manche de Coupe de France (Caliste s’était classé 63e, le mois dernier, à Nommay), vous savez ce qu’il m’a répondu ? Moi, je n’ai pas redoublé ma quatrième ! Prends ça… »

À lire sur le sujet

Camors : Tony Périou contre vents et marées

« J’espère qu’il deviendra méchant »

Bientôt 10 h, le départ de l’épreuve cadets approche. Le plus stressé ? Le papa, sans l’ombre d’un doute. « J’ai juste peur qu’il tombe dès le départ, il est déjà assez abîmé comme ça avec les terrains synthétiques. Après, quand je vais le voir pédaler, s’amuser et tout donner, je serai content », poursuit Chainel, soulagé de voir son fils passer au travers des mailles. Et qu’importe si celui-ci n’écoute pas les c…

Advertisements

Like it? Share with your friends!

76
17 shares, 76 points

What's Your Reaction?

hate hate
3
hate
confused confused
13
confused
fail fail
8
fail
fun fun
6
fun
geeky geeky
5
geeky
love love
16
love
lol lol
1
lol
omg omg
13
omg
win win
8
win