Basket. Handibasket : scnario cruel pour le CTH Lannion


65
16 shares, 65 points

Le Télégramme

Élite Nationale. CTH Lannion – Gennevilliers : 68-70

Les mots de Gérard Guivarc’h étaient particulièrement forts (trop ?), et reflétaient bien la frustration qui habitait les Lannionnais après cette défaite. « Nous sommes derniers du classement, et on risque de le rester si on est arbitré de la sorte… Il faut que tout le monde joue le jeu. On ne peut pas gagner avec un tel trio d’arbitres. Il nous a fait très mal. Ils ont demandé au mois six fois au capitaine adverse de se taire, sinon il serait sanctionné. On attend toujours la sanction », confiait le président trégorois à chaud.

Car le CTH a rendu une copie correcte dans cette partie. Devant au bout des dix minutes du premier quart-temps (20-14), les Costarmoricains ont ensuite vu le retour des Franciliens dans un deuxième acte à sens unique (20-28). Un écart de deux buts à la pause (40-42), qu’on retrouverait à la conclusion de cette partie serrée.

Un dernier quart-temps insuffisant

D’ailleurs, les deux équipes se neutralisaient au retour des vestiaires. C’était bien Gennevilliers qui emportait le set (14-17) et prenait cinq buts d’avance (54-59), mais l’écart restait trop faible pour enterrer les ambitions des locaux. Sauf qu’en perdant Etavard puis N’Diaye pour accumulation de fautes, en additionnant les 4 de Badache, les Trégorrois se tiraient une petite balle dans le pied. À l’inverse, des visiteurs globalement très peu sanctionnés (14 fautes, contre 21 pour le CTH) pouvaient lâcher les chevaux, dans la lignée de leur capitaine Mehiaoui auteur de 40 points !

Lannion donnait tout pour revenir dans le dernier quart-temps, mais ce n’était pas suffisant, et Mehiaoui inscrivait les points de la victoire à 20 secondes du terme (68-70).

À lire sur le sujet

Basket. Handibasket : revivez la défaite du CTH Lannion contre Gennevilliers en vidéo

« C’est très frustrant, car on avait largement les moyens de passer devant. Encore une fois, on commet quelques erreurs qui coûtent très cher. Sur une défense tout terrain en fin de match, c’est la première fois que je vois deux fautes sifflées en dix minutes. Le corps arbitral n’a pas été à la hauteur sur ce coup-là. Les deux équipes doivent être arbitrées de la même manière. Ça s’appelle l’équité sportive. Mais si on affiche toujours cette …

Advertisements

Like it? Share with your friends!

65
16 shares, 65 points

What's Your Reaction?

hate hate
16
hate
confused confused
10
confused
fail fail
5
fail
fun fun
3
fun
geeky geeky
1
geeky
love love
13
love
lol lol
15
lol
omg omg
10
omg
win win
5
win