Accord de la COP 27 : vu du Pacifique, les pays riches essaient toujours de sen tirer Libration


106
20 shares, 106 points

Libération

Selon Lavetanalagi Seru, coordinateur régional pour les îles pacifiques du Climate Action Network, la création d’un fonds destiné aux pertes et dommages est un signal politique fort mais reste un «seau vide» si l’argent n’est pas injecté.

La COP 27 s’est achevée à Charm el-Cheikh, en Egypte, ce dimanche sur un bilan contrasté. Si de nombreuses réactions ont salué les avancées dans l’aide aux pays pauvres affectés par le changement climatique, notamment la création d’un fonds financier qui vise à lutter contre les pertes et dommages, elles ont aussi largement critiqué le manque de nouveaux engagements contre l’utilisation des énergies fossiles. Présent en Egypte, Lavetanalagi Seru, coordinateur régional pour les îles pacifiques du Climate Action Network, qui représente les organisations de la société civile travaillant sur le changement climatique dans le Pacifique, fait le bilan pour Libération sur cet accord.

Quel est votre sentiment après cet accord ?

Il est partagé, il y a des victoires et des défai…

Advertisements

Like it? Share with your friends!

106
20 shares, 106 points

What's Your Reaction?

hate hate
11
hate
confused confused
5
confused
fail fail
16
fail
fun fun
15
fun
geeky geeky
13
geeky
love love
8
love
lol lol
10
lol
omg omg
5
omg
win win
16
win